1. Coffee-table Books
  2. Crete
  3. Photography
  4. History
  5. Back

Sfakia 1968 - 1978

Author: Jean-Jacques Strahm

 

Publisher: Mystis

 

Price: 12,20 €

:
  • Google+
  • PrintFriendly
Publish date: 2014
Type: Paperback
Pages: 128
Dimensions: 24x17cm

ISBN

  •  978-618-5024-17-8
  •  978-618-5024-18-5

Description

à propos de Sfakia…
J’allais souvent à Arkadi au fameux monastère que vous connaissez et quand on sort du monastère et qu’on va sur la hauteur, il y a une espèce de chapelle blanche qui ouvre sur
une éminence qui domine toute la Crète, la mer d’un côté, la terre crétoise. Il y a une ampleur, il y a une douceur, il y a une majesté extraordinaire.
Mais, quand je me suis orienté vers Chora Sfakion, peu à peu ce qui m’a frappé, c’est que cette douceur, cette majesté, cette ampleur, plus je m’approchais de Chora Sfakion, plus
quelque chose de âpre et de dur se dessinait et alors au moment d’arriver en-dessus de Chora-Sfakion, quand j’ai vu les rochers, les falaises, c’était pas, comment dire, c’était pas
sauvage, c’était plus que sauvage, c’était une âpreté, une dureté, qui avait une grandeur à force de cruauté et je me disais qu ce n’est pas possible qu’il n’y ait pas une
correspondance entre cet impitoyable paysage et le caractère des Sfakiotes.
Les impressions très fortes que j’avais, quand je voyais dans les villages, les hommes qui étaient ces guerriers qui incarnaient la lutte séculaire des Crétois contre les Turcs, qui
étaient d’une cruauté physique incroyable, ces combats jour à jour, rébellions contre les Turcs avec des représailles féroces, querelles entre eux parce que les paysans libertaires
étaient détestés dans la mesure où, tuant des Turcs qui étaient l’occupant, les représailles se faisaient sur les villes en bas : Rethimnon, La Canée… Ca faisait une double tension
et je veux dire, il est resté dans ces personnages, quand vous les voyez, une noblesse propre à des guerriers indépendants, mais doublés d’une cruauté incroyable. On sentait des
coupeurs de gorge, des gens capables de faire n’importe quoi par la nécessité de la lutte.
Et je dirais en un certain sens que Sfakia est comme le concentré de cette cruauté libertaire.
Georges Haldas
écrivain et poète gréco-suisse

http://www.sfakia-crete-forum.com/list.php?4=

http://www.stramatakis.ch/accueil/diffusion/

http://www.typologos.com/

Sur la-Grece.com : http://www.la-grece.com/news.html

Sur Facebook : https://www.facebook.com/voyagegrece

http://www.west-crete.com/books-crete.htm

http://flashnews.gr/post/217213/dfdf